Accueil
Agenda
Bulletin municipal
Situation géographique
Hébergements et restaurants
Histoire et patrimoine
La Bérouette
Associations
Commerces,
Contact

> Histoire et patrimoine

 

 

 


SOUVIGNY en SOLOGNE et Eugène LABICHE


Eugène LABICHE est né à Paris le 6 mai 1815.
Il se marie le 25 avril 1842 avec une riche héritière de 18 ans, Adèle Hubert, il achète en 1853 le Château de LAUNOY à SOUVIGNY en SOLOGNE, avec 900 hectares de terre. A cette époque cette région était loin d'être à la mode, mais l'année précédente le Prince-Président Louis Napoléon Bonaparte l'avait visitée et s'était rendu dans différents villages, dont SOUVIGNY. Très rapidement il s'intéresse aux questions agricoles et municipales.
Il sera maire de Souvigny de 1868 jusqu'en 1878, désigné d'abord par le préfet puis élu par ses pairs. A cette occasion, il dira modestement qu'il a gagné cette élection, car il était le seul de la commune à posséder et à utiliser un mouchoir !
En 1870, les prussiens menacent le village, le maire se porte au devant d'eux et saura, par sa fermeté, les détourner d'actes meurtriers.



Buste d'Eugène LabicheIl souffrit pendant plusieurs années de sérieux problèmes cardiaques, et mourut à son domicile parisien, 67 Rue Caumartin, le 22 janvier 1888. Il avait 73 ans. Il fut connu pour ses oeuvres littéraires telles que "Le chapeau de paille d'Italie", "Le voyage de monsieur Perrichon" et de nombreux autres vaudevilles.

Ses obsèques eurent lieu au cimetière de Montmartre. Sa femme, Adèle, décèdera en 1914.
Une rue du village et une allée portent son nom. Un buste en bronze du sculpteur orléanais Madame Denise Benoît représentant Eugène Labiche est installé au centre du village en face de l'église Saint Martin.


(haut de page) 

 

 
 

 L'église Saint Martin de SOUVIGNY en Sologne

Souvigny reste attaché à son église, qui grâce à des personnes bénévoles et à beaucoup de bonne volonté à su garder son authenticité. Parmi ces personnes, monsieur et madame LEFEBURE ainsi que les membres de l'A.R.E.S    (Association pour la Restauration de l'Eglise de Souvigny en Sologne).
Monsieur Alain VILLAIN actuellement sacristain aidé par madame Annie BONHOMME s'occupent de l'entretien et de l'organisation des cérémonies. Pour tout renseignement vous pouvez joindre Alain Villain 8 r Gâtinais à SOUVIGNY EN SOLOGNE tél : 02 54 88 45 30 .
Madame Christiane LEFEBURE et madame Mireille BALLU TREMAUD (présidente de l'A.R.E.S) s'occupent                      du fleurissement de l'église.
La messe y est célébrée à 9H30 un dimanche sur deux en alternance avec l'église de CHAON, par les abbés du presbytère de Lamotte Beuvron. En ce qui concerne les cérémonies telles que les baptêmes, mariages, messes et enterrements vous pouvez vous renseigner auprès du :  

Presbytère de Lamotte Beuvron
32 rue Durfort de Duras
Tél : 02.54.88.04.69
Fax : 02.54.83.04.91

Saint Martin fut évêque de Tours de 371 à 397. Son culte est l’un des plus répandu en Occident. En 1247 l’évêque d’Orléans Guillaume de Bussy accorda à chacun des archidiacres de son diocèse la faculté de devenir propriétaire d’une église de la paroisse. C’est ainsi que la paroisse de Souvigny fut une annexe de l’archidiaconé de Sully jusqu'à la révolution.
L'église de Souvigny en Sologne est un monument du XIIème siècle. La construction est en partie faite de briques rouges et noires et de moellons bien souvent assemblés entre eux par de la terre.

Mais entrons et suivons son histoire. A l'intérieur, le calme règne, tout y sent le simple mais aussi le vrai.
A notre droite, se trouve le monument aux morts pour la France pendant la guerre de 14-18 et juste au dessus de la porte principale nous pouvons admirer le tableau "la fuite en Egypte" (la sainte famille fuyant la fureur d'Hérode contre les hébreux.La Fuite en Égypte et le Massacre des Innocents sont racontés dans un passage de l'Évangile selon saint Mathieu).

 Cliquer ici pour agrandir la photo                     Cliquer ici pour agrandir

Sur les parois latérales, les tableaux du chemin de croix. En poursuivant vers la nef, nous passons sous le clocher soutenu par des grosses poutres en bois et sur l’un d’elle une date : 1743. Le temps marque cet endroit.

  Cliquer ici pour agrandir la photo                   Cliquer ici pour agrandir la photo

Si nous avançons encore dans l’allée centrale, sur la gauche et la droite nous pouvons voir des peintures murales découvertes en 1998. Elles datent du XVIIème siècle et représentent des pairs de l’église ou des apôtres. On peut voir Sainte Marguerite avec la date 1607 et trois saintes offrant des calices à un petit personnage , peut être le christ à genoux sur un autel.

Cliquer ici pour agrandir la photo                   Cliquer ici pour agrandir la photo

La nef est la partie la plus ancienne de l’église. Elle date de la fin du XIème ou du début du XIIème siècle.Le chur fut entièrement reconstruit au XVIème siècle. La base de l’édifice, la corniche, les contreforts et les encadrements des
baies sont en pierre calcaire. La charpente à entraits et poinçons apparents est munie d’une voûte en lambris. Le tabernacle qui est en bois sculpté date de 1658.

 

De chaque côté du tabernacle, deux statues: à gauche saint Saturnin et à droite sainte Catherine.

                   

Egalement à gauche de l'autel, on remarque la plaque funéraire en marbre noir d’Antoine Bouyn curé de Souvigny décédé en 1690 et à droite de l’autel l’inscription en marbre noir rappelant la fondation faite Louis BERTHELOT marchand et sa femme Françoise BOUTHIER. Toutes deux écrites en vieux français ; marque une fois encore du temps passé.

Cliquer ici pour agrandir la photo                  Cliquer ici pour agrandir la photo  

 

(haut de page)

 

 

 ORIGINE DU NOM DE SOUVIGNY

Deux hypothèses connues liées au nom du village:
L'une serait que les romains, qui avaient l'habitude de nommer les lieux géographiques du nom du plus riche propriétaire terrien, auraient appelé l'endroit "Silviniacus" vers 938, qui deviendra au fil des temps SOUVIGNY.
L'autre serait que l'endroit planté de vignes s'appelait "Sous les vignes" puis SOUVIGNY. On cultivait en effet il y a plusieurs années, un vignoble qui produisait un vin âpre et acide, et pratiquement imbuvable d'après le dire de certaines personnes.

(haut de page)

 

 


^ haut de page ^

 
MAIRIE DE SOUVIGNY EN SOLOGNE - 30 rue du Gatinais - 41600 SOUVIGNY EN SOLOGNE - Tél. : 02 54 88 46 10 - Fax : 02 54 88 10 42 -